São Miguel – Açores – Portugal

Mon premier voyage seule face à moi même ! Une nouvelle expérience en Juin 2017.

Mon chef m’a dit que j’avais une semaine à prendre alors je me suis dit : Je me casse ! J’ai donc exploré les destinations à proximité, j’ai pris mon billet d’avion et loué une voiture de location et me voilà partie aux Açores !

São Miguel, une des neufs îles des Açores située au milieu de l’océan Atlantique. Un paradis!

Pour organiser votre voyage aux Açores, cliquez ici

FB_IMG_1517060403498

Cette île est petite, il est possible de tout voir en une semaine, du moins le principal et les distances sont appréciables. Il faut environ 1h30 pour traverser l’île, et 30 minutes entre chaque étape. São Miguel est l’île du printemps, la température est appréciable. Par contre, c’est un peu comme l’Irlande ou la Bretagne, on a les 4 saisons dans une même journée : pluie, vent, soleil, nuage, ciel bleu. Moi j’ai eu de la chance, une majorité de soleil et un beau ciel dégagé. L’avantage de cette île c’est que tout est gratuit ! Très peu développé « touristiquement » donc c’est parfait.

3BIIIS
Un numéro est attribué à chaque étoile (chaque étape) que vous retrouverez dans mon récit.

Jour 1 – Le voyage et l’arrivée sur l’île

Après une petite escale à Porto, je suis arrivée sur l’île de São Miguel en fin d’après-midi. J’ai récupéré ma voiture de location et mon lit à l’auberge de jeunesse. J’ai décidé de louer une voiture afin d’être autonome et aussi car il n’y a pas de train et que les bus se font très rares sur l’île. C’est aussi l’une des premières fois que je partage ma chambre, c’était donc assez amusant d’entrer dans une chambre de 10 avec des lits superposés. J’appréhendais un peu mais tout s’est très bien passé 🙂 Je me suis d’ailleurs fait des copines qui m’ont suivie les premiers jours de mon voyage. Comme quoi, même quand tu pars seule, tu peux toujours rencontrer du monde !

Le soir petite balade sur le port de Ponta Delgada (1) – ville principale de l’île. Une vue magnifique sur le port, sur la mer, une petite ville très charmante avec une très belle architecture.

CD

dav

Jour 2 – Sete Cidades, Monte Palace + Mosteiros, Ponta Ferreira

Sete Cidades, Monte Palace  (2)                                                                                                      C’est une destination que je conseille de faire dès le premier jour car en fonction de la météo il est possible de ne pas apercevoir le lac ! Et donc de retenter l’expérience un autre jour. J’ai eu une chance incroyable, il a fait un temps magnifique ! Je pars avec 3 filles de l’auberge et on arrive dan un hôtel en ruine, abandonné, un énorme palace. C’est une atmosphère étrange, une première pour moi 🙂 Il semblerait qu’il s’agisse d’un hôtel de luxe construit il y a 20 ans mais il a fermé 1 an après son ouverture pour des raisons financières. En tout cas c’est déroutant mais une atmosphère s’y dégage et j’ai apprécié la balade dans cet hôtel en ruine. Attention c’est dangereux quand même. Il faut aussi monter tout en haut car la vue sur Sete Citades y est à couper le souffle !

dav

Allez c’est parti ! On part pour une randonnée de 4 heures, on descend à l’aller jusqu’au lac. Tout est magnifique ! A chaque pas je prends une photo, à chaque pas je m’émerveille comme une gamine. Les fleurs, la vue d’un côté le lac et de l’autre la mer. On descend, ça glisse un peu par endroit et la dernière descente est très dure et très raide, on trébuche, et je finis ma descente sur les fesses 🙂 Enfin on arrive, on déjeune, on se pose au bord du lac. Mais la vue d’en bas est moins impressionnante car on est tout au bord du lac. Allez après avoir descendu il faut remonter ! Et c’est dur dur, alors chacune son rythme on se rejoint en haut. Au final notre balade de 4h a duré 6h ! On est courageuse mais le jeu en valait la chandelle, la balade était magnifique. Pour les moins sportifs, il est bien sûr possible de descendre au lac en voiture.

Randonnée dite facile mais on l’a trouvé très physique : Vista do Rei – PR3SMI (2h pour descendre mais bon après faut bien remonter à la voiture! lol)

EF

Mosteiros (3), Ponta Ferreira (4)                                                                                                           La randonnée nous a épuisées mais on veut profiter alors l’après-midi on part à Mosteiros. J’avais entendu qu’il s’agissait d’un des plus beaux villages de l’île. J’ai été un peu déçu car je ne l’ai pas trouvé exceptionnel mais on y découvre des piscines naturelles dans les rochers et une vue somptueuse sur l’océan avec une eau transparente. Et enfin pour se détendre de toute cette marche, on va aux sources naturelles d’eau chaude de Ponta Ferreira. On se baigne, l’eau y est très chaud ça fait un bien fou ! Par contre un peu connu des touristes donc on n’est pas les seules dans l’eau. Mais bon on s’en fiche c’est gratuit et ça fait du bien 🙂

Jour 3 – Plantation d’ananas, Lagoa do Fogo, Caldheira Velha, Caloura

Avant de partir au Lagoa do Fogo on décide de faire une petite halte dans une plantation d’ananas (5). Une première pour moi donc je suis contente 🙂 On voit différentes serres avec les étapes de la vie d’un ananas lol enfin du mois de comment ça pousse. C’est mignon du coup un bébé ananas !

Site officiel de la plantation : http://www.ananasesarruda.com

J.jpg

Allez ! On passe aux choses sérieuses, on prend la route pour le Lagoa do Fogo (6). C’est un réel plaisir de conduire aux Açores, il n’y a personne sur la route et le décor est magnifique, incroyable ! Toute cette verdure, toutes ces couleurs, toutes ces fleurs. On croise de nombreux miradors avec des vues impressionnantes à couper le souffle.

On commence notre excursion et on descend jusqu’au lac, la descente dure une heure, tout est beau. La descente est raide mais très agréable. Une fois en bas, on s’installe sur la plage, on se relaxe. Paisible, je médite. Ce moment est magique, les couleurs du lac et de la nature sont magnifiques !

Après je décide de lâcher les copines et de remonter toute seule pour m’évader un peu, je reprends donc le chemin inverse. Au bout d’une demi-heure je me rends compte que je n’ai pas pris le bon chemin et que surtout : il n’y a pas de chemin ! Je suis perdue dans les montagnes à travers les arbres. En bas je vois bien le lac, en haut je vois bien la route mais je ne suis pas du tout au bon endroit. Et c’est là que commence le dépassement de soi ! J’ai peur, et c’est magique ! L’aventure commence ! Le chemin n’est pas un chemin, je traverse la nature sauvage tant bien que mal, je trébuche, je me prends des ronces mais je n’abandonne pas et continue. C’est dangereux il y a des gros trous dans le vide, j’ai peur, je fais donc une vidéo à mes proches pour leur dire que je les aime lol, je suis au bout de ma vie ahahha. Je pleure mais me ressaisis, je prends sur moi et continue à gravir la montagne ! Un beau périple magique et j’ai réussi à arriver en haut !

Randonnée facile mais avec dénivelé (6) : le départ se fait du belvédère sur la route EN5-2A, descente dans le cratère vers le lac de feu (Lagoa do fogo) balade sur la plage et baignade possible dans le lac avant de remonter par le même chemin. 1h/1h30 aller-retour (enfin ça dépend si vous retrouvez le bon chemin ahahah)

A

HI

L’après-midi, on va à Caldheira Velha (7). Un des seuls endroits payants. Il s’agit d’une source d’eau chaude et là je suis très déçue car c’est très touristique il y a des gens partout, beaucoup trop de monde. On n’apprécie pas l’endroit.

dav

On décide alors d’aller visiter Lagoa (8) et là on a la chance d’apercevoir un mariage traditionnel bah je m’incruste ! Je rentre dans l’église et je regarde un peu la cérémonie. Je me laisse alors bercer quelques instant par la messe portugaise. Ensuite on se balade dans le jardin où les arbres et les fleurs y sont incroyables ! Il n’existe pas assez d’adjectifs pour décrire les merveilles de cette île ! Chaque jour je m’émerveille un peu plus.

On passe ensuite à Caloura (9), petit port de pêcheurs. C’est canon ! On voit des portugais pécheurs ramener leur petit bateau de pêche. Un beau moment proche de leur culture.

KL

Jour 4 – Gatao, Fabrique de thé, Parc das Ribeiras

J’ai quitté l’auberge du Sud pour partir dormir quelques nuits dans le Nord. Je me retrouve donc seule et c’est magique de se sentir seule face à l’immensité de la Nature !

Je commence par une Grotte qui se situe à Ponta Delgada, la grotte Gatao (1). Quand j’arrive je suis la première, j’arrive un peu tôt. Il y a deux guides, un portugais et un anglais. Vu mon niveau j’aligne à peine trois mots, ils décident de me mettre dans le groupe anglais où il y a une dizaine de touristes alors que dans le groupe portugais il n’y en a que deux. Je suis le groupe anglais et je ne suis pas à mon aise. Qu’est-ce que je fais là ? Ni une ni deux je rejoins le guide portugais loin de cette troupe de touristes. Ahh je me sens beaucoup mieux. Bon je ne comprends pas grand chose mais je m’imprègne de l’ambiance, de la culture, de la langue portugaise. Je me sens bien. La grotte est jolie.

dav

Sur la route vers la fabrique de thé, je m’arrête à plusieurs miradors.

Dans la fabrique de thé « Cha » (10), plusieurs films sont diffusés qui retracent la naissance du thé, sa fabrication, bébé thé 🙂 Je déguste également un thé en me promenant dans les plantations de la fabrique.

En face de la plantation, j’aperçois un parcours de randonnée ! Et hop c’est parti, je pars me balader 2 heures à travers les plantations, à travers la nature, seule au monde. C’est magnifique et très apaisant car il n’y a personne.

Randonnée facile et circulaire : PRC28SMI – Chá Gorreana – 3,4km – 1h30

MN

Je prends la route et je tombe par hasard sur le parque das Ribeiras (11) et là belle surprise ! C’est un endroit magique. Je me balade dans le parc et aperçois un petit escalier que je prends et c’est parti pour une randonnée hors des sentiers « à l’arrache » toute seule. Je traverse un ruisseau sur des pierres et j’escalade, je prends un sentier qui monte dans la montagne. Je ne sais pas où je suis ni où je vais mais j’y vais lol. Je monte je monte et là je me retrouve bloquée alors j’essaye de traverser les arbres mais rien à faire il n’y a vraiment plus de chemin donc je décide de faire demi-tour. C’est tellement agréable d’être seule sur des sentiers que personne n’emprunte.                                                                Un peu plus loin, une belle cascade s’offre à moi. Je me pose plusieurs minutes pour la ressentir et la contempler. Vivifiant !

OZZAY

Le soir je vais chercher ma chambre à l’hôtel à Maia (12) et là petite anecdote ! J’arrive et ce n’est pas un hôtel c’est une maison et elle est fermée ! 🙂 du coup je me retrouve à la rue et il est tard donc je ne sais pas où je vais dormir lol. J’ai un numéro pour appeler le propriétaire mais comme je suis très maligne, je n’ai plus de batterie !! ahahah. je décide donc d’aller boire un verre dans un bar et de charger mon téléphone. Je demande de l’aide à la dame qui travaille dans le bar et elle semble être une amie du propriétaire et elle l’appelle ! Ouf je suis sauvée, je suis sauvée j’ai récupéré ma petite chambre et elle est très bien. Pour remercier la dame du bar je décide d’aller dîner là-bas car le bar fait également restaurant. Au final et sans m’y attendre, cette dame sera une de mes plus belles rencontres sur l’île. Une femme chaleureuse.

Jour 5 – Furnas me voilà ! Terra Nostra

J’adore conduire, rouler à travers cette île, c’est canon ! toutes ces fleurs! la mer, la montagne, le ciel bleu, la forêt verdoyante, les lacs, les cascades, … Je ne m’en lasse pas!

Je trouve le lac de Furnas (13), je fais une rando de 3h autour du lac, c’est une marche plate et tranquille. L’eau du lac est jaune par endroit, vert à d’autres. Au milieu de ma balade, je tombe sur les fumerolles, ce sont des endroits où l’eau boue naturellement dans la terre, c’est assez impressionnant. A Furnas (14) il y a plusieurs endroits où l’on peut voir des fumerolles.

Randonnée facile et circulaire : PRC6SMI – Lagoa das Furnas – 9 km – 3h

PQR

dav

Ensuite, je vais au jardin Terra Nostra (15), c’est magnifique ! J’adore ! Des plantes, des fleurs de tous les genres, des rivières et surtout une piscine et un jaccuzi avec une eau orange marronnée thermale. L’eau est très riche en fer, je m’y baigne mais c’est très très chaud.

Dans le jacuzzi j’ai fait la connaissance d’une famille espagnole. Je reste plus d’une heure avec eux, une rencontre magnifique!

STUVWX

Petite balade à Povoçao (16) le soit pour admirer le village, le port, la place.

Le soir je retourne diner à Maia (12) au restaurant où j’y ai rencontré la dame la veille au soir. Ce restaurant s’appelle Fim de Seculo. J’y rencontre également son mari, sa fille et son fils. Une petite famille très gentille.

Jour 6 – Deux randonnées

Le matin, ma randonnée dure 3 heures à travers un petit village. C’est une balade qui monte, qui descend, qui monte, qui descend, etc. Ca fait chauffer les cuisses ! 🙂 Ella se balade à travers la nature. Je traverse un ancien moulin, j’admire la mer en haut de la colline, je vois un ruisseau, je me pose sur l’un des rochers du ruisseau pour méditer pendant un moment. Ensuite j’aperçois une piscine mais je n’avais pas pris mon maillot de bain, je traverse les falaises et continue la balade… un paradis !

Randonnée circulaire, difficulté moyenne (17)PRC34SMI – Fenais da Ajuda – Lomba de São Pedro – 6km – 3h

ZBZD

J’emprunte des routes de montagne pour atteindre le plus haut point de l’île, d’ailleurs je suis mon GPS et je me fais avoir car je traverse des routes de cailloux, avec des gros trous, et moi je me balade avec une petite citadine, je pense qu’il faut plutôt un 4*4 pour monter tout en haut, du coup j’angoisse un peu à l’idée de crever une roue ou de rester coincée après 1h de route en haut des montagnes ahah. Je panique un peu mais je continue, je suis une aventurière 🙂 Une fois tout en haut, je suis un peu déçue, c’est tellement nuageux que je ne vois rien, beaucoup trop de brouillard donc échec.

L’après-midi je pars pour une deuxième rando super canon (18). Un régal ! Encore plus dure que la première en terme de dénivelé. Ca grimpe mais le jeu en vaut la chandelle, j’aperçois une cascade, j’y trempe mes jambes l’eau est congelée lol. Puis je continue mon chemin et je vois une deuxième cascade cette fois-ci je me lance un défi « se baigner dans une cascade » alors hop c’est parti je me baigne! waaa c’est gelé tant pis j’assume! J’ai bien mérité une bonne baignade après toute cette marche. Puis je reprends mon chemin et croise des poules, c’est trop marrant, au milieu de la forêt, de nulle part 🙂

ZCZEZF

Ensuite je redescends par Sanguinos, un petit village magnifique où le temps s’est arrêté.

Randonnée moyenne et circulaire :  Ribeira do Faial da Terra – PR11SMI – 6km – 3h (18)

Le soir je dîne de nouveau à Fim de Seculo, je deviens une « habituée » c’est marrant. Du coup quand j’arrive j’ai droit à un accueil personnalisé, c’est trop chou. Il est assez tard donc ils ferment le restaurant mais moi je reste dîner, j’ai l’impression d’être chez moi. A la fin du repas toute la famille me rejoint pour boire un verre, ils me proposent ensuite de faire une balade nocturne. Du coup me voilà partie, on se balade dans le village, on croise des policiers qui me font visiter le commissariat, trop marrant et un moment bien atypique.

dav

Jour 7 – Ile déserte – Ilheu da Vila

Petit déjeuner à Fim de Seculo. Un ami du patron m’accompagne faire une balade à Maia.

L’après-midi je reprends la route vers le Sud de l’île. Je prends un bateau pour me rendre sur une île déserte, Ilheu da Vila (19). C’est un pur régal, magnifique! Magique! Je prends des photos, je me baigne, farniente.

ZGZHZIZJZK

Pour ma dernière soirée je vais au centre commercial de Ponta Delagada, je trouve un coiffeur et c’est parti pour une coupe de cheveux ainsi qu’une manucure, à peine 30€ donc j’ai bien fait d’en profiter.

J’ai mis deux petites étoiles sur Achada (20), et Nordeste (21). *

A Achada (20) j’ai lu sur un blog qu’il y avait un mini lac turquoise mais je ne l’ai jamais trouvé donc vous aurez peut-être plus de chance que moi ! ahahha vous m’en direz des nouvelles car si je retourne à Sao Miguel je veux le voir ce lac !

A Nordeste (21) j’y suis passée en voiture c’est super joli et de nombreux touristes s’y arrêtent. Notamment au Miradouro da Ponta da Madrugada que j’ai beaucoup aimé. De toute façon vous aurez envie de vous arrêter à tous les miradors ! Splendide !

Jour 8 – Bye Bye Sao Miguel !

Ce séjour restera longtemps graver en moi. Mon plus beau voyage, de loin !

Indications :                                                                                                                                            –billet d’avion Paris-Ponta Delgada : sur Kiwi.com, 350 euros (réservé 3 semaines avant), escale à Porto ou à Lisbonne. 2h15 pour aller au Portugal, puis 2h15 pour aller à Ponta Delgada.

voiture de location : agence Ilha Verde, 130 euros la semaine – soit 18 euros par jour.

hébergement : *auberge de jeunesse Ponta Delgada Youth Hostel 18€ la nuit                                                     *guest house Maia 25€ la nuit

site consulté pour organiser le voyage : http://trails.visitazores.com/fr

2 réflexions au sujet de “São Miguel – Açores – Portugal”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s