Java – Indonésie (1/3)

Mon premier voyage sac au dos et si loin ! Une nouvelle expérience en Mars 2017.

Pour organiser votre voyage en Indonésie, cliquez ici ! 

IMG_20180127_141404

En Janvier 2017, une amie qui habite en Australie, me propose de partir avec elle en Indonésie. Une destination qui ne m’attirait pas spécialement, mais après de multiples recherches je me dis « Allez c’est parti ! ». Je prends mon billet d’avion et je me casse ! C’est parti pour 3 semaines en Indonésie : Java, Bali, les Gili.

L’Indonésie, pays d’Asie du Sud-Est composé de milliers d’îles volcaniques, un paradis !

Java est une très grande île, on pourrait y passer des semaines. Pour rallier un bout à l’autre de l’île, il faut compter plusieurs jours donc c’est très important de le savoir lors de la planification du voyage car on passe du temps dans les transports. C’est pourquoi, nous avons choisi de ne pas aller à Jakarta et de commencer notre périple à Yogyakarta.

Pour la météo en Mars : il fait très chaud et humide donc on se change plusieurs fois par jour. Il pleut beaucoup mais on a eu de la chance pendant les 3 semaines il a plu principalement le soir, la nuit donc pas de souci la journée c’est parfait !

JavaCarte

Jour 1 – Le voyage « un périple agréable »

Le réveil sonne à 5h30, ça pique. Prête avec mes 13kg sur le dos je pars de chez moi et  c’est parti pour 20 heures de voyage. Et oui, ça se mérite le paradis ! 🙂

Le vol était super sympa : Singapour Airlines, les hôtesses de l’air sont super classes et c’est royal, toutes les dix minutes on me propose à manger, à boire, etc. C’est passé super vite car j’ai regardé des films, j’ai lu et dormi un peu.

FB_IMG_1517059315138

La première chose qui me frappe en sortant de l’avion, c’est l’humidité, la sensation de hamman, de forêt tropicale, c’est génial j’arrive enfin en vacances !!

! SELAMAT DATANG !

Je prends un taxi à l’aéroport pour 90 000 roupies pour rejoindre l’hôtel dans le centre de Yogyakarta. J’ai pris une chambre à D’Java Homestay.

Apprendre l’indonésien : Lors de ce voyage, j’ai essayé d’apprendre un peu l’indonésien donc je vous conseille l’application « l’indonésien facile ». Grâce à cette application j’ai pu apprendre les bases et cela m’a bien aider notamment lorsqu’il fallait négocier les prix, et aussi car sur l’île de Java peu de personnes parlent en anglais. De plus, les indonésiens seront supers contents !

Jour 2 et 3 – Découverte de Yogyakarta

yogya

L’île est principalement musulmane, à plusieurs reprises dans la journée on entend dans les hauts parleurs la prière de la mosquée. Pour se balader en ville on peut marcher mais on peut également prendre un Bejah. C’est une sorte de charriot conduit par un Indonésien sur un scooter. C’est trop marrant j’adore on dirait un manège 🙂 Sur la route il y a de nombreux scooters. Le Bejah c’est 2€ à peu près, faut s’avoir que tout se négocie en Indonésie.

On prend un Bejah et le chauffeur nous dépose à la place « Tugu », on descend la fameuse rue Malioboro (1) juste après avoir croisé un passage à train très sympa. La rue est connue et apparemment très touristique. Un homme vient nous voir le sourire aux lèvres et est très content de nous parler en français. Une relation friendly s’installe puis il nous dit que c’est ‘notre jour de chance’ car il y a une exposition d’art gratuite. On le suit et je comprends rapidement (après l’avoir lu sur différents blogs) qu’il s’agit d’une arnaque pour nous vendre des tableaux. On y va quand même pour nous faire notre propre idée. On monte à l’étage dans un petit batiment et on voit des tableaux, il veut nous mettre à l’aise en nous proposant du thé mais on refuse. Ensuite il commence à insister pour qu’on achète un tableau, on refuse et on s’en va. Notre première arnaque : les Batiks mais on est maligne alors on ne s’est pas faite avoir 🙂 La rue Malioboro c’est notamment des stands, des boutiques de vêtements, des Indonésiens. On croise des Indonésiens qui souhaitent nous prendre en photo c’est assez marrant.

1 (68)

Visite du Palais du Sultan, le Kraton (2) : on y croise de nombreux groupes scolaires qui veulent nous parler en anglais et prendre des photos avec nous. Ils ne sont pas habitués à voir des Européens donc c’est assez mignon, on a l’impression d’être des stars. Lol Mais du coup on n’a pas le temps de visiter tranquille car il y a toujours d’autres groupes qui arrivent ensuite. On regarde un spectacle d’ombres au palais, très sympa.

Visite du Water Palace, Taman Sari (3) : le Taman Sari est très dur à localiser, d’ailleurs on se trompe et on rentre par la sortie je crois. On se balade dans des ruines, des ruelles, un quartier très typique, une vue sur les toits…magique!

1 (83)1 (86)1 (93)1 (98)

Marché des Oiseaux/Animaux (3) : Faut savoir que c’est assez spécial car n’il y a que des animaux en cage, des oiseaux, des chats, des chiens. Par contre les petits moineaux colorés j’ai trouvé ça trop mignon. Les enfants indonésiens les achètent comme nous on achète des poissons rouges. Ils en prennent une dizaine 🙂 J’en veux un moi aussi ! 🙂 

IMG_20180127_142343

Jour 4 – Temple de Borobudur, Temple de Prambanan

Afin de ne pas s’embêter à tout organiser, on trouve une agence de voyage et on y réserve notre excursion pour le lendemain. Il y a de nombreuses agences dans la ville donc vous en trouverez une facilement. L’agence où nous avons réservé se situe à côté de l’hôtel dans la rue Jl. Parangtritis. Plusieurs excursions sont proposées à la journée, à la mi-journée, etc. Nous avons choisi une excursion à la journée avec le levée du soleil sur le premier temple.

Temple de Borobudur (4)

Le réveil sonne, il est 03h ça pique! Le taxi nous récupère devant l’hôtel, on prend d’autres touristes en chemin. Notre chauffeur nous chante des chansons romantiques dans le bus c’est trop mignon 🙂. Après une bonne heure de route, nous arrivons à l’hôtel Manohara où nous devons payer 45€ pour voir le levé du soleil dans le temps de Borobudur. On marche dans le noir avec la lampe torche pour rejoindre le temple c’est assez marrant. L’atmosphère du temple la nuit est magique. Nous ne sommes pas nombreux et petit à petit la lumière arrive et on commence à apercevoir le temple. C’est assez nuageux, on ne distingue donc pas nettement le levé du soleil mais la magie à là. La prière musulmane se fait entendre à travers les hauts parleurs et résonne dans le temple pendant 1h30, c’est magique! Un fort moment émotionnel. Tout est magnifique. Comme le veut la culture bouddhiste, nous redescendons le temple dans le sens des aiguilles d’une montre. Vers 6h30 le temple ouvre au public et là des bus entiers arrivent et on comprend vite que ça va devenir noir de monde. Et c’est le cas et le charme disparaît. Alors si je peux donner un conseil, il vaut mieux payer un peu plus cher pour avoir le privilège d’être « seul » dans le temple avec une atmosphère agréable, que de voir le temple de jour avec une multitude de touriste. A la fin de notre visite, un petit déjeuner à l’hôtel du temple est compris dans le tarif.

1 (129)1 (138)1 (149)1 (183)1 (186)1

1 (193)

On reprend notre mini bus et sur le chemin notre chauffeur nous arrête dans un endroit très touristique pour comprendre la fabrication du « animal café ». Il s’agit de grains de café mangés par un gros raton-laveur puis quand il fait caca les grains sont récupérés et suivent un traitement. On prend un café pour deux car 2€ le café 🙂1 (211).jpg

Temple de Prambanan (5)

Après une heure de route, on arrive au temple de Prambanan. Un autre temple bouddhiste, c’est mignon comme tout ! Le chauffeur nous laisse 1 heure de temps libre mais c’est vraiment court, je pense qu‘il faut bien 2 ou 3 heures pour se balader tranquillement. De plus, un peu plus loin il y a d’autres temples, des petits stands de souvenirs, des jardins, des groupes scolaires d’Indonésien qui adorent nous prendre en photo. Donc voilà faut prévoir un peu de temps pour ne pas courir partout. Sur un des stands j’achète une petite cloche qui représente le temple de Borobudur, j’adore! 🙂

1 (224)1 (238)

Jour 5 – Long trajet en train

La veille on réserve on réserve nos billets de train à la gare : Yogyakarta –> Probolinggo. Puis on réserve l’excursion dans l’agence de voyages « Bromo + Ijen + trajet jusqu’au ferry pour Bali ». Encore une fois il y a vraiment le choix dans les excursions, il est possible d’inclure le train, ou de ne faire que Bromo, ou de faire un aller/retour de Yogya, etc. Par contre il vaut mieux prendre un pack car on a lu sur les différent forums qu’il y avait une « mafia«  à la gare de Probolinggo ainsi qu’à Bromo et faut faire attention de ne pas se faire avoir non plus.

Un bon petit déjeuner à l’hôtel avant de partir, on dit au revoir à la famille indonésienne qui gère l’hôtel. Les « au revoir » sont mignons et émouvants. La femme me fait la bise alors je fais ensuite la bise au fils de la femme mais il est tout gêné c’est mignon mais du coup je me dis mince, ça ne se fait peut-être pas qu’une fille fasse la bise à un garçon lol. ‘est tellement loin de chez nous leur culture. Et ça me rappelle encore que c‘est génial de voyager, de découvrir de nouveaux pays. Ils sont trop gentils les Indonésiens! et hop nous voilà parti en Bejah avec nos sacs à dos, c’est un taxi pas cher ! ahahah J’adore le Bejah! On est trop classe avec nos sacs sur le charriot 🙂

On arrive à la gare et on est les deux seules touristes, c’est une sensation incroyable qui m’envahie, il n’y a que des Indonésiens dans le hall de gare, je les écoute parler, je regarde comment ils sont habillés, etc. J’ai l’impression d’être mise dans une scène de film, dans un décor, déconnectée de la réalité, c’est magique ! Je pourrai y passer la journée. Et là je me dis que je préfère largement voyager hors du tourisme de masse, c’est tellement plus magique, plus vivant. En attendant le train on essaye d’échanger 2, 3 mot en Indonésien avec les locaux. Avec ma copine de voyage, on décide d’apprendre quelques mots, quelques phrases en indonésien. Voilà le train qui arrive mais surprise on doit monter dans un vagon où il n’y a pas de quai, et oui le quai est trop court lol! du coup on escalade et c’est parti pour 9 heures de train ! bon courage ! 🙂 Ca passe plus vite que prévu, on lit, on dort, on mange, etc. Le conducteur du train klaxonne toutes les 10 secondes c’est trop marrant, c’est comme ça en Indonésie, tout le monde klaxonne!

1 (260)

Un mini bus nous récupère à la gare de Probolinggo (6), on passe par une agence de voyages et on y reste 30 minutes pour régler l’organisation. On y rencontre André, le guide indonésien, un mec super sympa et super drôle qui c’est bien occupé de nous pendant les 3 jours. On prend une route périlleuse, une route de montagne en pleine nuit, accrochez vos ceintures les Indonésiens conduisent comme des pilotes de rally ! c’est parti ! Au bout d’une heure de trajet on arrive à l’hôtel (7) et la réception nous fait attendre 30 minutes sans nous dire pourquoi donc je commence à perdre un peu patience car il est 23h on est claqué et on se réveille à 03h. On comprend qu’il y a un problème, qu’on était pas spécialement attendu et qu’il ne reste qu’une chambre pour les 3 touristes que nous sommes. Bref ça prend un temps fou finalement le garçon français qui était avec nous dans le mini van trouve un autre hôtel! c’est ça les vacances sac à dos ! c’est l’aventure ahahah.

BROMO

Jour 6 – Le Mont Bromo (8)

Ça pique le réveil et on est congelé !! On rigole car on a tellement froid qu’on arrive pas à sortir du lit, alors on se couvre! Il doit faire autours de 0 degrés et puis avec la fatigue on pèle vraiment, c’est dingue car l’après-midi il fait 35-40 !! Va comprendre ! On fait un balade en jeep d’une heure puis on nous dépose à un point de vue pour voir le levé du soleil sur le volcan. Mais là échec, c’est tellement nuageux qu’on ne verra ni le soleil ni les volcans. On part à un autre point de vue et là le spectacle est présent, les nuages se dégagent un peu  et on a une vue magnifique sur le mont Bromo. On reprend la jeep et on s’arrête à la mer de sable, un paysage lunaire ! Une étendue de sable noir à perte de vue, certainement les cendres, la lave séchée du volcan.

1 (279)1 (301)1 (313)1 (314)1 (321)1 (349)13

On arrive en bas du Bromo et c’est parti pour l’ascension du volcan Bromo. C’est assez rapide 30 minutes. Il y a beaucoup de touristes, ça grimpe et je finis la montée à cheval pendant 2 minutes, 2 euros 🙂 c‘est un attrape touriste mais je kiffe !! 🙂  Puis on monte les marches qui nous mènent au cratère. Plus on monte, plus le souffre est présent, plus on tousse, ça pique les yeux et c’est dur de respirer donc prévoir un petit foulard sur le nez. On grimpe quand même, on se freille un chemin parmi les touristes mais arrivé tout en haut on voit rien avec la fumée du souffre et il y a trop de monde donc on redescend tout de suite car le souffre est insupportable. lol. Odeur de boule puante, d’oeuf pourri. On redescend, on se balade, on prend des photos, etc.

21 (360)1 (362)

On retourne à l’hôtel, on déjeune, on prend nos valises et on prend la route vers 10h pour Probolinggo. Une fois à Probolingo on change de chauffeur et on prend la route pour Ijen et là, le cauchemar commence pour moi. ahah Le chauffeur, tel un pilote de rally, conduit donc à très vive allure et double toutes les voitures, tous les camions. Il double assez dangereusement et il colle tellement les voitures que j’ai l’impression d’être assise dans la voiture devant nous ahahah, 5 heures de route comme ça, courage !!! Le paradis se mérite 🙂 On arrive dans un hotel qui s’appelle Catimore, un magnifique resort! Piscine, Jaccuzi, Cascacade, Campagne, etc.

IJEN

Jour 7 – Farniente à Catimore (9)

Comme dit plus haut, l’île de Java est très grande, il y aura donc beaucoup d’heures de transport à prévoir dans votre voyage. Ajouter à cela les nuits de 3h pour aller voir les levées de soleil, une journée de repos farniente s’impose à nous!! On ne profite pas vraiment si on court partout et que l’on est épuisé! Besoin de repos, on décide au dernier moment de rester une deuxième nuit dans cet hôtel donc on appelle l’agence pour prévenir et ils nous disent qu’il n’y a aucun problème donc cool !

Le matin, balade dans les alentours de l’hôtel. On croise des enfants Indonésiens qui rentrent de l’école. On commence à discuter avec eux, on parle avec les mains et également avec mon traducteur français/indonésien. Cette rencontre est tellement riche. On marche avec eux jusqu’à leur village. On rencontre leur famille. On s’installe devant leur maison et les jeunes filles commencent à nous coiffer, elles adorent nos cheveux (mon amie est blonde et moi j’ai les cheveux ondulés, ils ne sont pas habitués à voir cela). Je joue également avec les enfants, je leur apprends plusieurs jeux « 1,2,3 soleil », « la marelle », « cache-cache », etc. C’est un moment très sympa. Par contre, on n’a l’impression que leurs parents (les adultes) souhaitent simplement de l’argent, alors on décide de partir.

IMG_20180127_143227

La route jusqu’à Catimore est magnifique. En face de l’hôtel il y a une magnifique cascade : Air Terjun Little Niagara.

IMG_20180127_143302

L’après-midi on marche jusqu’à une magnifique cascade très puissante, c’est une des plus belles cascades que j’ai vu de ma vie. Très clairement, prenez le temps de descendre à cette cascade qui n’est pas du tout connue c’est tellement dommage, c’est vivifiant! Je suis hypnotisée par le spectacle, l’ivresse de l’eau, la puissance époustouflante de cette cascade. Une des plus belles sensations de ma vie. J’essaye de suivre les gouttes d’eau, leur vitesse, leur vie. A côté de la cascade, je vois une échelle en bamboo à moitié cassée, je descends c’est très périlleux, je me dis que j’ai une chance sur deux de ne pas pouvoir remontée ahahah. En bas de l’échelle, j’escalade pour rejoindre une autre cascade, je passe par une grotte, je suis trempée l’eau me coule dessus, quelle aventure! c’est un spectacle magique, encore une journée exceptionnelle !

CASCACDE12

 

Jour 8 –  Le Volcan Ijen (10), une merveille du monde + Ferry pour Bali (11)

Réveil à 3h30 pour changer ! 🙂 Pour cette excursion vous avez deux choix, soit vous levez à 00h30 et partir voir la lave bleue du volcan, soit partir 3h plus tard voir le volcan (sans la lave bleue). On a choisi la deuxième option pour dormir plus longtemps car les photos vendent du rêve mais de nombreux blogs expliquent que la lave bleue est tellement minuscule qu’on ne voit quasiment rien. Notre chauffeur André nous conduit sur le site. Quand on arrive il fait nuit, on fait la connaissance d’un couple français avec qui on décide de faire l‘ascension du volcan à la lampe torche 🙂

On grimpe, on grimpe, c’est dur. Ca monte beaucoup, on est seuls. La montée dure 1h30 et est assez physique. Une fois en haut, on ne voit rien! Que des nuages de souffre et l’odeur est insupportable alors je négocie un masque pour 3€ au lieu de 10€ (oui, oui je vous ai dis, toujours négocier!!). Et là ça va beaucoup mieux. Merci le masque 🙂 J’essaye de descendre dans le cratère mais je n’y vois rien. Un homme me stoppe et me dit que c’est interdit de descendre car c’est très toxique. Des hommes font des allers-retours du bas du cratère au bas du volcan, c’est leur métier, pas facile les conditions de travail. Je vous conseille un peu de culture sur ce sujet : Youtube ‘porteur de souffre Ijen’ (il y a plusieurs vidéos sur le sujet sur Youtube.

41 (457)1 (462)

Ensuite je suis très déçue car on n’y voit rien! Les photos vendent du rêve avec le lac bleu et je vois rien. Le couple de français décide de redescendre moi je décide de continuer à monter car j’aperçois dans le brouillard une sorte de chemin et là par miracle, petit à petit le nuage se dissipe et l’intérieur du volcan commence à apparaitre! Un lac d’un bleu turquoise exceptionnelle ! Une merveille divine ! WAAOOUUUUU. Je continue de monter, et plus je monte plus le lac se découvre, plus la magie opère. Je me régale, et continue à faire le tour du volcan pendant 2 heures. C’est la plus belle chose que j’ai vu de ma vie !!!

1 (468)1 (471)1 (478)1 (504)1 (509)1 (536)1 (544)

Avant de descendre j’achète un morceau de souffre en souvenir pour me rappeler ce moment magique. Un souffre d’un jaune exceptionnel. En redescendant, les porteurs de souffre nous demandent des gâteaux, il me font de la peine. Ce n’est même pas l’argent qui les intéresse car je suppose que l’argent ne doit pas leur revenir dans leur totalité. Alors c’est avec plaisir que je leur donne des brioches et des biscuits. On fait une photo pour graver ce moment.

1 (574)3

Avec cette dernière image, on prend la route pour Bali !!! On quite Java c’est trop triste.

On prend le ferry (11) pendant 1h pour 0,60 centimes! Et là le bateau avance à deux alleures, et au milieu du trajet, il s’arrête un moment puis fait demi-tour. Alors là on commence à se faire des films, est-ce que le moteur est cassé ? est-ce qu’on va couler ? lol. Puis il se met à pleuvoir des cordes. Finalement le bateau repart sous une pluie torrentielle ! Quel périple pour aller à Bali….. 🙂

Allez on se retrouve sur le prochain article : Bali – Indonésie (2/3).

2 réflexions au sujet de “Java – Indonésie (1/3)”

  1. Bravo et merci pour ce partage. C’est très intéressant et très riche en informations de toutes sortes. C’est un blog que je consulterai si j’ai un jour l’occasion d’effectuer ce voyage aussi beau qu’il est lointain. Belle continuation à vous. Vos lecteurs adoreront vous suivre dans vos déplacements et dans le partage de vos découvertes et péripéties. C’est passionnant et bien relaté.
    A bientôt le plaisir de vous lire encore.
    Catherine

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s